RSS

Archives de Tag: thor

[DADV] Des aliens et des vaches, 15ème ! [Partie 1]

  C’est le 12 janvier, journée dominicale de la sainte Tatiana que s’est réunit en conclave les membres de l’ineffable culte du Pégase Mécanique. A l’intérieur des murs de « La Parenthèse », prestigieuse bâtisse de nos prières infâmes, Antoine, Eloise, Florian, Benoit, Damien, Julien, Jeremy, Morgan et Mathieu ont tour à tour proféré leurs litanies impies dans le but d’invoquer l’effroyable cheval ailé de fer.

  Eloise, notre prêtresse insatiable, fut la première à donner le verbe et nous présenta l’Encyclopédie des Symboles.

  Cet ouvrage encyclopédique, très complet, s’intéresse aux symboles et à leurs origines. Ce dernier permet 41FPSNKV0TLd’approfondir le sens de mots, d’objets et de créatures relevant autant du réel que de notre imaginaire. En outre, cette sommité a la particularité de mettre en exergue la pluralité de significations que peuvent prendre un symbole dans les différentes cultures.
Pour Eloise, ce dictionnaire de référencement est un parfait outil de travail et d’inspiration pour l’écriture d’un jeu de rôle, et s’adresse autant aux curieux qu’aux auteurs de romans et nouvelles.

– Encyclopédie des symboles, Collectif
– Editions Le Livre de Poche
– ISBN : 978-2253130246

  Notre liturgie funeste continua avec Florian qui nous a présenté l’intégrale de Zéro Absolu, bande dessinée de science fiction créée par Richard Marazano, scénariste, et Christophe Bec au dessin.

  IMGP4772Trilogie publiée en 2000, le récit nous transporte sur Sibéria où un commando de Marines est envoyé pour une mission de routine : nettoyer une station scientifique en moins de 24h. Si les motifs de cette expédition restent obscurs, l’environnement et les tensions qui règnent parmi les militaires vont être les déclencheurs d’une folie meurtrière et sanglante.
Si les références au cinéma de genre sont légions – on pense surtout au huit clos horrifique The Thing de John Carpenter – la narration « tient la route » selon Florian et on trouve peu de passages ratés.
De surcroit, il existe un jeu de renvoi entre le roman de Mikhaïl Boulgakov intitulé Le Maître et Marguerite et la BD : ici, la question posée est plutôt de savoir s’il faut croire en l’existence du Diable ?

– Intégrale Zéro Absolu, de Christophe Bec et Richard Marazano
– Editions Soleil (16 novembre 2006)
ISBN : 978-2849466018

  Autre croyance, autre divinité. Benoit décide de faire appel à la fureur du Dieu de la foudre avec le comics book Thor God of thunder de Jason Aaron et Esad Ribic.

  Publié dans les pages de Marvel depuis 2013 aux Etats Unis et édité en France chez Panini Comics dans la IMGP4769revue The Avengers Universe, ce relaunch du guerrier immortel Asgardien tient quasiment du Thriller dans ses prémisses.ThorGodOfThunder_1_Cover
En effet, Thor découvre, flottant dans l’eau, la tête décapitée d’un dieu alors qu’au même moment, dans un univers parallèle, une petite fille lui adresse une prière. Pourquoi implore-t’elle son aide alors qu’il ne fait même pas partie de son panthéon ?
Pour Benoit, si le style du dessinateur dénote au premier abord, le traitement graphique colle parfaitement à l’ambiance. Morgan ajoute que l’aspect thriller n’est pas anodin puisque Jason Aaron, le scénariste, n’en est pas à son coup d’essai, notamment avec le roman graphique Scalped.

– Thor God of Thunder, de Jason Aaron et Esad Ribic
– Editions Pannini Comics
– ISBN : 978-2809433876 et suivant

  Damien, notre moine apostat, a continué le sinistre rituel avec une présentation du cycle de bande dessinée Mattéo de Jean-Pierre Gibrat.

  Edité en 2008 pour le premier tome, cette série suit les pérégrinations de Mattéo, immigré Espagnol de père 91C0b9pXIvL._SL1500_anarchiste. L’histoire contée s’étale sur une période allant de la première guerre mondiale jusqu’à l’avènement du Front populaire en 1936, moment charnière de l’histoire de France sur lequel Damien décide de s’attarder.
Le récit prend place à Collioure, lieu des premiers congés payés, cadre idyllique retranscrivant fidèlement l’oisiveté et la croyance en un avenir meilleur cher au célèbre parti politique incarné par Leon Blum. L’originalité de cette BD réside dans sa démonstration des dessous de l’histoire, son envers du décor en quelque sorte. Plusieurs passages clés montrant la neutralité du Front Populaire vis-à-vis des républicains espagnols ou encore décrivant des bourgeois fustigeant les vacanciers de Blum offrent une dichotomie avec la villégiature.
Au niveau des graphismes, la technique de l’aquarelle permet de proposer une peinture réaliste de l’époque et retranscrit, de par l’usage de tons chauds et vifs, les événements majeurs de cette période. Toutefois, on peut reprocher à l’ensemble de l’œuvre une trop grande uniformité et  ressemblance de tous les personnages féminins.

– Matteo, de Jean-pierre Gibrat,
– Editions Futuropolis ( 25 Novembre 2013)
– ISBN : 978-2754801157

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 17, 2014 dans Des aliens et des vaches

 

Étiquettes : , , , , , , ,