RSS

Archives de Tag: science-fiction

[DADV] Des Aliens et des Vaches 11, les lectures de Sandrine

H2J7img_0756

 

J’avais décidé de consacrer cet été 2013 à la lecture de la saga de George R.R. Martin que tout le monde encensait ; cette saga est si prenante que je n’ai guère eu le temps de lire autre chose, si ce n’est quelques mangas, quelques BD, et trois très courts textes de l’incroyable Jeanne-A Debats, publiés dans la collection Mini Syros : L’Envol du dragon, Rana et le dauphin, et L’Enfant-satellite. À défaut de pouvoir vous les amener en personne, voici une petite présentation de chacun d’eux. Read the rest of this entry »

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le septembre 18, 2013 dans Des aliens et des vaches

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

[DADV] Des Aliens et Des Vaches, 11ème édition

Bonjour à toutes et à tous !

Voici aujourd’hui le résumé de la dernière rencontre Des Aliens et Des Vaches qui avait pour thème les lectures de vacances ! Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le septembre 11, 2013 dans Des aliens et des vaches

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

[ACTU] Rentrée littéraire de Jacques Fuentealba

AVT_Jacques-Fuentealba_7152

Pégase Mécanique a eu la chance d’accueillir Jacques Fuentealba comme invité au cours de la huitième séance de Des aliens… et des vaches ! en avril 2013. Cet auteur prolifique et multi-facettes nous avait bien amusés avec ses micro-nouvelles spéciales « rencontres du troisième type » ! Mais son talent ne s’arrête pas là : Jacques Fuentealba est également un conteur, dont les histoires se déroulent dans l’univers du Sunset Circus, celui des dieux déchus et errants.

Cette rentrée 2013 est marquée par la sortie de plusieurs de ses titres :
Emile Delcroix et l’ombre sur Paris, paru tout d’abord en version numérique chez Walrus, sort en édition papier chez Céléphaïs ; une critique fort élogieuse ici : Blog A l’ombre des nénuphars.

jason-robur-ep1-cover-204x300Pour prolonger votre séjour dans ce Paris de la fin XIXe bien particulier où les Arts sont indissociables de la Magie, l’auteur a publié plusieurs nouvelles et micro-nouvelles dans la Fabrique de littérature microscopique ici : L’atelier de Jacques Fuentealba.

Enfin, pour les amateurs de feuilleton numérique, vient de sortir le premier épisode (gratuit) de son feuilleton qui enfonce les portes spatio-temporelles : Les extraordinaires Aventures de Jason et Robur, journalistes extra-dimensionnels, aux éditions Walrus.

Bonne lecture !
Sandrine, pour Pégase Mécanique

 
Poster un commentaire

Publié par le septembre 6, 2013 dans News

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

[LIVRE] Philip K. Dick : Réalité(s) truquée et paranoïa

philip-k-dick« La réalité objective n’est que le produit d’un raisonnement destiné à formuler l’universalisation hypothétique d’une multitude de réalités subjectives. »
Philip K. Dick, La Fourmi électrique, 1969

Philip Kindred Dick (1928-1982) est considéré aujourd’hui comme l’un des auteurs de SF le plus visionnaire, tant par les thèmes qu’il aborde à travers une œuvre foisonnante, que par sa capacité à dévoiler l’ambivalence de notre réalité. L’équivocité, dont il est le maître, est le reflet d’une vie très tourmentée : divorces, crise de paranoïa et délires mystiques se retrouvent mis en exergue dans ses romans et nouvelles. Chez Dick, le réel est d’autant plus friable qu’il est perturbé par des perceptions humaines instables. Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le août 5, 2013 dans Livre

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

[JEU VIDEO] Remember Me

7Wlp4Aujourd’hui, je vous parle du jeu Remember Me de Dontnod. Je vais vous exposer différentes choses dans cet article et celui-ci n’est que le reflet de mes impressions et non celles de l’association Pégase Mécanique. Certains membres peuvent ne pas être d’accord avec mes propos.

Présentation :
Dans Remember Me, vous contrôlez le personnage de Nilin. Un petit brin de femme qui ne se souvient pas de grand-chose puisque nous commençons amnésique suite à la suppression de nos souvenirs. Facile pour mettre en place une histoire dans laquelle nous voulons connaitre le fin mot de l’histoire.
Au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu, nous en apprenons un peu plus sur notre personnage (au bout de 10 minutes de jeu tout juste, je ne dévoile donc rien) à savoir que nous sommes une voleuse de souvenirs et que nous pouvions les déformer « à notre avantage ». Il reste tout de même à savoir pourquoi on nous a effacé les nôtres.

Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 11, 2013 dans Jeux

 

Étiquettes : , , , , ,

[JEU VIDEO] The Last of Us

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui nous allons parler jeux vidéos avec une nouveauté réalisée par les studios Naughty Dog (connus pour la série des Uncharted) : The last of us sur PS3. Ce jeu a reçu un grand nombre de récompenses lors de l’E3 et on comprend facilement pourquoi lorsqu’on y joue.

50950
Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 20, 2013 dans Jeux

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

[DOSSIER] China Mieville : Monstre et ville tentaculaire

PT-AL644_MIEVIL_DV_20090515114210« Ce qui m’intéresse le plus dans les monstres, c’est leur altérité, leur côté grotesque. Le fait qu’on puisse y voir comme l’incarnation d’une métaphore. C’est la retranscription physique d’une chimère, la surimpression d’éléments discordants concourant à une hybridation totale. »

En l’espace de dix années, China Mieville, né à Londres en 1972, s’est imposé comme l’une des voix les plus brillantes de la littérature de l’imaginaire anglo-saxonne. Diplômé en ethnologie, il part en Égypte, puis au Zimbabwe à l’age de 18 ans afin d’y enseigner l’anglais. Avec des influences littéraires telles que Howard Philips Lovecraft, Mervin Peake ou encore M. John Harrison, China Mieville est arbitrairement rangé dans la catégorie des auteurs appartenant à la new weird, sorte de fantasy transgenre. Par ailleurs, il remporte à deux reprises le grand prix de l’imaginaire dans la catégorie du meilleur roman étranger, l’un pour Perdido Street Station en 2005 et l’autre pour The City &The City en 2012. Read the rest of this entry »

 
1 commentaire

Publié par le juin 18, 2013 dans Livre

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,