RSS

Archives de Tag: Lovecraft

[DADV] Des aliens et des vaches, 14ème ! [Partie 1]

  C’est le 1er décembre de l’an 2013, à l’abri d’un vent glacial que se sont réunis quelques irréductibles pégasiens dans une taverne chaleureuse nommée « La parenthèse ».  Dans une ambiance hivernale mais tranquillement installés près d’un poêle, Antoine, Benoit, Jeremy, Mathieu, Morgan et Eloise ont échangé autour de leurs voyages dans des royaumes nordiques, des terres désolées et autres contrées inexplorées. L’enjeu fut de taille, les échanges vifs. Au final, nous savions tous que le pire était devant nous… Winter is coming.

  Pour commencer, Eloise et Benoit ont tour à tour donné leurs impressions sur le jeu vidéo d’action RPG, Skyrim : The Elder Scroll V.

Développé par Bethesda Game Studios et sorti en décembre 2011, ce jeu nous emmène dans un univers nordique 200 ans après les événements d’Oblivion. Suite à la mort du haut-roi de Bordeciel, des conflits éclatent entre nordiques indépendantistes et ceux qui soutiennent l’empire sur le déclin. C’est à cet instant que surgit Alduin, un gigantesque dragon noir, pour éradiquer le monde. Le joueur incarne un héros possédant le pouvoir de la Voix, le seul et unique être capable d’affronter les dragons.
Si l’incroyable direction artistique et la richesse du jeu semble mettre d’accord l’ensemble des pégasiens, Il se dégage deux écoles de joueur : Les narrativistes et les rôlistes. IMGP4731
Si l’aspect ouvert est la force motrice de Skyrim, le jeu se révèle bien trop chronophage pour Eloise. Le fait d’aller d’un point à un autre prend du temps et la multiplication des quêtes annexes à tendance à mettre la quête principale de côté. De surcroît, les missions réalisées ont peu d’impact sur la narration, les interactions entre le personnage principal et les PNJ.  De son côté Jeremy trouve qu’il manque quelques scripts pour s’immerger véritablement dans la narration principale.
A travers une capture vidéo Benoit démontre que le pouvoir de liberté d’action et l’orchestration musicale, particulièrement épique, jouent un rôle primordial dans l’immersion : « Ça défonce sa race ». Skyrim est avant tout un jeu de rôle où l’on doit faire évoluer son personnage à travers l’expérience et l’acquisition de nombreuses compétences.
En ce qui concerne la musique, Antoine nous fait remarquer que le thème principal du jeu, à savoir la piste intitulée Dragonborn, possède une double interprétation phonétique.

– Skyrim : The Elder Scroll V.
– Bethesda Game Studios
– ASINB005BBFUGC

  Morgan a ensuite enchaîné par la présentation d’une série de trois romans et une BD qui ont pour point commun le voyage d’exploration en Antarctique. 

7jfi69vt

Publié en 1838 aux Etats Unis, Les aventures d’Arthur Gordon Pym est l’unique roman achevé par Edgar Allan Poe. Natif d’une île portuaire spécialisée dans la pêche à la baleine, Pym est un homme en mal d’aventures. Au fil de ses naufrages, ce dernier se retrouve embarqué sur la goélette Jane Guy qui s’enfonce peu à peu vers le pôle sud.
Le récit à la particularité de multiplier les catastrophes et les visions de cauchemars. Mutinerie, tempête, famine et désespoir viennent tapisser l’ensemble du récit.
Avec le souci du macabre cher à son auteur, Morgan nous relate un certain passage dans lequel les rescapés se retrouvent nez à nez avec un navire Hollandais remplis de cadavres. Le roman se termine sur une image fantasmagorique qui est une véritable énigme pour le lecteur.

– Les aventures d’Arthur Gordon Pym, d’Edgar Allan Poe
– Editions Le livre de poche
– ISBN978-2253082361

ê^Le deuxième ouvrage est intitulé Le Sphinx des glaces. Publié en 1897 en France, ce livre est en réalité la suite du roman de Poe écrite par Jules Verne. Cette fois, nous suivons les pérégrinations de Mr Jearling, spécialiste en géologie qui attend un navire pour rentrer dans son Amérique natale. Ce dernier embarque sur L’Halbrane où il fait la connaissance du capitaine Len Guy obsédé par le récit des aventures d’A.G.Pym. Sur le principe de la métafiction, nous apprenons que le journal de Pym a été transmis à Poe par son frère qu’il tente de retrouver dans les terres australes. C’est à cet instant précis que la fiction rejoint la réalité d’une autre fiction.
Si Jules Verne fascine dans sa description du voyage et signe ici un grand roman d’exploration, la narration se retrouve dépouillée de l’ambiance fantastique et mystique qui parcourt celle de Poe.

Le sphinx des glaces, de Jules Vernes
Editions Le livre de poche
ISBN : 978-2253045724

C1-Les-Montagnes-hallucinéesEn point d’orgue de cette escapade en terra incognita, Les Montagnes Hallucinées d’H.P Lovecraft fait office de voyage au bout de l’enfer. Publiée en 1936, cette nouvelle d’horreur cosmique, genre inventé par le maître de providence, est une autre exploration aux confins de l’Antarctique.
Cette fois, nous suivons le professeur William Dyer et son étudiant Danforth à la recherche d’une race antédiluvienne d’extraterrestre appelée par les scientifiques : Les Choses très anciennes.
Dans ce récit particulièrement anxiogène, nous retrouvons les trois ingrédients indispensables à tout récit Lovecraftien que sont les créatures innommables, la folie et la mort.

– Les montagnes hallucinées, d’H.P Lovecraft
– Editions Mnémos
– ISBN : 978-2354081485

Enfin, Morgan termine son exploration des terres australes avec Nemo, Cœur de Glace. Publiée en 2012, cette BD scénarisée par Alan Moore et dessinée par Kevin O’Neil est un spin-off de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. Dans cette aventure très référencée, nous retrouvons Janni Dakkar, fille de l’illustre capitaine Nemo du Nautilus. Poursuivie par un trio d’inventeurs de génie, elle entreprend une périlleuse expédition afin de réussir là où son père a échoué.
Une fois de plus, le duo d’auteurs anglais s’amuse à rendre hommage aux classiques de la littérature fantastique anglo-saxonne dont Les Aventures d’A.G.Pym et les Montagnes Hallucinées, le tout mêlé à un sens de l’aventure que Jules Verne n’aurait pas renié.  9782809434408_cg– Nemo : coeur de glace, d’Alan Moore et Kevin O’Neill
– Editions Panini Comics
– ISBN978-2809434408

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 7, 2013 dans Des aliens et des vaches

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

[DADV] Des Aliens et Des Vaches 8 : rencontre du troisième type

Bonjour à toutes et à tous !

Voici (enfin) le compte-rendu de notre dernière rencontre « Des Aliens et des Vaches » sur le thème de la rencontre du troisième type.
Comme vous le savez déjà nous avions un invité d’honneur pour cette huitième rencontre puisque Jacques Fuentealba, auteur de romans, de nouvelles et de micro-nouvelles a gentiment répondu à notre invitation et nous a en plus dédié quelques nouvelles que vous avez pu voir sur notre blog !

scribuscules_vignetteJacques Fuentealba était donc parmi nous, avec dans ses valises un grand nombre de très bons livres mais surtout son petit dernier Scribuscules paru aux éditions de la Clef d’argent. Il nous a donc fait la lecture de quelques unes de ses « lovecrafteries » issues de ce livre, des micro-nouvelles écrites avec humour en hommage au maître de la littérature fantastique. Mais Lovecraft n’est pas le seul pour lequel vous verrez des clins d’oeil dans ce recueil car Jacques  fait également référence aux grands noms de la littérature fantastique anglo-saxonne tels que Zelazny, Howard ou Moorcock ainsi qu’à la littérature fantastique hispanique dont il est un fervent porte-parole en France.

Scribuscules de Jacques Fuentealba
ISBN : 9782908254884
éditions La Clef d’argent
distributeur : La Clef d’argent Read the rest of this entry »

 
1 commentaire

Publié par le avril 19, 2013 dans Des aliens et des vaches

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

[NEWS] H.P. Lovecraft par Alan Moore.

Quel ne fut pas ma surprise en apprenant aujourd’hui la nouvelle suivante : « Alan Moore adapte H.P. Lovecraft » !

Alan Moore est connu pour ses nombreuses œuvres hors du commun : V pour Vendetta ; Watchmen ; Filles Perdues ; From Hell et La ligue des gentlemen extraordinaires. Pour la plupart adaptés au cinéma.

Voir Alan Moore, le célèbre scénariste américain, adapter le maitre de l’horreur fantastique soulève en moi une joie indescriptible. Read the rest of this entry »

 
1 commentaire

Publié par le septembre 26, 2012 dans News

 

Étiquettes : , , , ,

[JEUX] The Secret World : Dans le secret de H.P. Lovecraft.

Image

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Funcom

Type : MMORPG

Date de sortie : 3 juillet 2012

Prix : 50€ + 15€/mois d’abonnement

Quel est le point commun entre la littérature et le MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Games : jeu de rôle massivement multi-joueurs en ligne) The Secret World ? La réponse est simple : H.P. Lovecraft. Read the rest of this entry »

 
2 Commentaires

Publié par le septembre 11, 2012 dans Chroniques

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

[LIVRES] Les mythes de Cthulhu

(Ce titre a été présenté dans le cadre de DADV1.)

Les informations de l’éditeur
(…)En deux romans et dix-huit nouvelles, Lovecraft imagine que les prodiges et les monstres du folklore européen (fantômes, sorciers, vampires), les abîmes temporels des religions orientales, les fables et légendes de l’Antiquité ne sont que les manifestations d’un culte secret unique. Culte de l’immense et monstrueux Cthulhu, l’un des Grands Anciens qui régnèrent il y a des millions d’années sur la Terre et rêvent de la reconquérir. Regroupés pour la première fois, alors qu’ils étaient dispersés chez des éditeurs différents, ces vingt textes permettent de suivre la montée du mythe de Cthulhu dans l’inspiration de Lovecraft de 1917 à 1935. (…)

Format : 132 x 198 mm – Nombre de pages : 1230 – Prix : 30,50 € – ISBN : 2-221-11588-0

L’avis des lecteurs
Parmi les nombreuses nouvelles du recueil dont les textes font partie des « classiques » du fantastique et de l’horreur, l’une a fait une très forte impression :
« « La couleur tombée du ciel » m’a terrifiée ! Le texte a été écrit bien avant les premiers essais atomiques, mais l’analogie avec la bombe H m’a stupéfaite. J’en ai fait des cauchemars ! »

Parmi les lecteurs de DADV1, l’un d’eux nous a raconté comment « Air froid » l’a marqué :
« Un homme cherche une résidence meublée où vivre… il réussit à trouver son bonheur dans un immeuble. Mais son nouveau voisin est étrange : il étudie la médecine… et de chez lui sort un courant d’air glacé. Un soir où le narrateur fait un malaise, il se précipite chez le médecin en herbe et découvre… C’est un bon texte, que j’ai lu dans le noir à la lumière d’une lampe frontale ! »

A noter aussi : le texte intitulé « Celui qui hantait les ténèbres » :
« Dans un village en Italie, un vieux clocher interdit intrigue le narrateur… »

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , ,