RSS

Archives de Tag: folio sf

[LIVRE] Philip K. Dick : Réalité(s) truquée et paranoïa

philip-k-dick« La réalité objective n’est que le produit d’un raisonnement destiné à formuler l’universalisation hypothétique d’une multitude de réalités subjectives. »
Philip K. Dick, La Fourmi électrique, 1969

Philip Kindred Dick (1928-1982) est considéré aujourd’hui comme l’un des auteurs de SF le plus visionnaire, tant par les thèmes qu’il aborde à travers une œuvre foisonnante, que par sa capacité à dévoiler l’ambivalence de notre réalité. L’équivocité, dont il est le maître, est le reflet d’une vie très tourmentée : divorces, crise de paranoïa et délires mystiques se retrouvent mis en exergue dans ses romans et nouvelles. Chez Dick, le réel est d’autant plus friable qu’il est perturbé par des perceptions humaines instables. Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le août 5, 2013 dans Livre

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

[LIVRES] Le Déchronologue

(Ce titre a été présenté dans le cadre de DADV1.)

Le Déchronologue, de Stéphane Beauverger, chez Folio SF


Les informations de l’éditeur :
« Je suis le capitaine Henri Villon, et je mourrai bientôt.
Non, ne ricanez pas en lisant cette sentencieuse présentation. N’est-ce pas l’ultime privilège d’un condamné d’annoncer son trépas comme il l’entend? C’est mon droit. Et si vous ne me l’accordez pas, alors disons que je le prends. »
Ainsi débute le récit du capitaine Villon. Il lutte avec son équipage de pirates pour préserver sa liberté dans un monde déchiré par d’impitoyables perturbations temporelles. Son arme : le Déchronologue, un navire dont les canons tirent du temps.
Stéphane Beauverger, l’auteur de La trilogie Chromozone, fait preuve, avec Le Déchronologue, d’un talent hors norme. Le roman a été récompensé par le prix européen Utopiales, le prix du Lundi, le prix Bob Morane et le Grand Prix de l’Imaginaire.
Folio SF N°390 – 560 pages – 8,60 € – A43707 – ISBN 9782070437078

L’avis du lecteur :
« C’est un roman sorti en 2009 ; ça parle de paradoxes temporels, de déchirures du continuum spatio-temporel, en mer… ça se lit mais c’est laborieux. C’est une bonne idée ; de plus, c’est de la SF française, il faut en lire ! Mais je me suis ennuyé… »

 
 

Étiquettes : , , , , , , ,