RSS

Archives Mensuelles: novembre 2013

[LIVRE] À pile ou face, de Samantha Bailly

À l’occasion de la venue de Samantha Bailly à Caen le 7 décembre 2013 dans le cadre du festival Caen on joue ensemble, voici la présentation de son thriller sorti en septembre 2013.

PileOuFace_SBailly

Le résumé de l’éditeur :

Alors qu’Emma tente de se remettre de la mort de son frère aîné, Maxime, elle reçoit des mails posthumes de ce dernier, où il lui confie une application permettant de pratiquer la divination à partir du Livre des Mutations. Sceptique, Emma procède à des essais… concluants ! Simple coïncidence ou expression de son pouvoir à lire l’avenir ? Read the rest of this entry »

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 28, 2013 dans Livre

 

Étiquettes : , ,

Quelques nouvelles et [DADV]14

Un petit billet pour vous dire que nous sommes (avec l’approche des fêtes de fin d’année, l’accroissement d’activité dans le travail de chacun) un peu overbooké en ce moment, c’est pour ça que nous prenons du retard.
Nous vous informons que le thème de DADV14 sera « Les paysages enneigés », histoire de partir en vacances de neige avant l’heure.
Pour la date, c’est comme d’habitude, le premier dimanche du mois (Le 1ér décembre en l’occurrence).
Sur ce, l’équipe de Pégase Mécanique vous souhaite une bonne fin de semaine.

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 21, 2013 dans Uncategorized

 

Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue

    Si j’étais bien présente à la 13ème de « Des aliens et des vaches », je n’ai en revanche pas pu parler du roman auquel je pensais pour cette édition. Pour me rattraper, voici une petite chronique de Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue, de Cécile Duquenne.

cecileduquenne

    Ce premier tome des Nécrophiles Anonymes, paru aux éditions Voy'[e]l en 2012, relate les aventures de Népomucène Lemercier et de son grand ami Bob. Bob ? Un vampire, ni plus ni moins, qui s’adonne avec le préposé à la morgue à toutes sortes d’expériences sur la résurrection. Vaste programme, jusqu’au jour où quatre meurtres sont perpétrés devant l’entrée de la morgue…

    Deuxième roman de l’auteur française Cécile Duquenne, après Entrechats (paru lui aussi aux éditions Voy'[e]l), Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue revisite avec beaucoup d’inventivité le mythe du vampire. Simple au premier abord, la trame se révèle accrocheuse : ne comptez pas relâcher ce livre avant de l’avoir terminé ! Le style est maîtrisé, les personnages bien campés, bref, c’est bien écrit et on ne s’ennuie pas une seconde. Comme quoi, nul besoin de chercher outre-Atlantique des romans de qualité. Celui-ci bénéficie en outre du soin d’une édition de qualité, et d’une couverture de toute beauté. À noter que les éditions Bragelonne édite ce titre en numérique.
    Sachez en outre, si le coeur vous en dit, que les aventures de Népo et Bob ne s’arrêtent pas là. Cécile Duquenne a d’ores et déjà signé le deuxième opus, paru cette année sous le titre L’étrange cas du docteur Ravna et de monsieur Gray. On me souffle dans mon oreillette qu’un troisième devrait arriver l’année prochaine. Que demander de plus ?

Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue, de Cécile Duquenne
Editions Voy'[e]l, 2012
10,00 €uros
ISBN : 978-2364751255

L’étrange cas du docteur Ravna et de monsieur Gray (tome 2)
Editions Voy'[e]l, 2013
12,00 €uros
ISBN : 978-2364752078

Sophie, pour Pégase Mécanique

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 19, 2013 dans Des aliens et des vaches, Livre

 

Étiquettes : , , , ,

[DADV] Des aliens et des vaches, 13 ème !

    Pour cette treizième de Des aliens et des vaches, nous nous sommes intéressés aux aspects les plus noirs de la littérature… et aux tueurs en série. Âmes sensibles s’abstenir !

level26    Éloïse ouvre le bal avec Level 26, d’Anthony E. Zuiker, paru aux éditions Michel Lafon. Ce roman, écrit par le scénariste de la série américaine « Les Experts », relate la traque d’un tueur en série par un inspecteur de police. Sqweegle – c’est son surnom – atteint le niveau 26, quand les autres criminels sont répartis sur une échelle de dangerosité allant de 1 à 25.

Ce roman a la particularité d’offrir, à la fin de chaque chapitre, un code qui débloque un contenu spécial sur le site internet du roman. (Aujourd’hui, il n’y a plus besoin de code, mais c’était très bien fait à la sortie du livre.) Il s’agit la plupart du temps de vidéos du criminel passant à l’acte. Hélas, Éloïse déplore qu’il ne s’agisse pas de vidéo-amateurs mais de réalisations trop professionnelles.

Trois romans sont sortis à ce jour, mais Sqweegle n’apparaît que dans le premier tome. Pour l’anecodte : un épisode des Experts s’intéresse à ce personnage !

Éloïse a jugé l’histoire intéressante, mais a relevé des incohérences : le tueur est selon elle trop psychopathe, sur trop de choses, sans logique aucune. L’autre problème, c’est que lire le livre sans avoir accès aux vidéos lui retire une bonne partie de son attrait.

Level 26, d’Anthony E. Zuiker

éditions Michel Lafon

ISBN : 978-2749911229

dracula    Antoine nous a ensuite présenté Dracula, de Pascal Croci et Françoise-Sylvie Pauly, aux éditions Emmanuel Proust. Cette bande dessinée est l’adaptation du roman éponyme de Bram Stocker. Malgré les dessins d’une rare qualité, Éloïse, qui l’a lu elle aussi, indique qu’elle a eu du mal à différencier les personnages.

Dracula, de Pascal Croci

éditions Emmanuel Proust et Françoise-Sylvie Pauly

ISBN : 978-2848102122

hotfuzz    Présent pour la première fois à nos réunions, Julien nous a évoqué avec enthousiasme le film britannique Hot Fuzz, réalisé en 2007 par Edgar Wright. L’histoire ? Un policier exemplaire est muté dans un village paumé car il fait exploser les chiffres. Là-bas, il tombe sur le pire flic de Grande-Bretagne, un fan de Mel Gibson. Il s’aperçoit toutefois que dans cette petite bourgade, le taux d’accidents domestiques est anormalement élevé…

Ce film britannique est bourré de références à des milliers de films. Pour Julien, on part d’une histoire très ancrée dans le réel, pour basculer très doucement dans du grand n’importe quoi. C’est selon lui un film très drôle, jamais graveleux. Il y est question d’un psychopathe, mais un psychopathe à la mesure du village où il arrive. Un film dans la lignée de Shawn of the Dead, avec une vraie profondeur, une vraie enquête. Chaudement recommandé !

Hot Fuzz, d’Edgar Wright

ASIN : B0019F8I6I

werther    Benoît nous a brièvement parlé d’un livre commencé par curiosité, Les souffrances du jeune Werther, de Goethe, chez Folio Classique. Sorti en 1774, ce livre est en lui-même un tueur en série. Sa publication a entraîné une importante vague de suicide chez les jeunes de son époque !

Cependant, Benoît n’est pas très emballé par cette lecture, notamment à cause de l’édition proposée par Folio Classique, où les noms des différents auteurs dont parlent les personnages sont censurés. à noter toutefois que ce livre reste un classique, préfigurant la période romantique de la littérature allemande.

Les souffrances du jeune Werther, de Goethe

éditions Folio Classique

ISBN : 978-2070364961

christine    Pour palier à cette déconvenue, Benoît est également venu avec Christine, du maître de l’horreur Stephen King, paru aux éditions J’ai Lu.

Christine est une voiture, une splendide Plymouth rouge démoniaque. Arnie, un ado américain, craque un jour sur cette splendeur à l’état d’épave et entreprend de la réparer. Mais il est le seul à se sentir bien à l’intérieur… Car Christine est « possédée », et bien décidée à se venger de ceux qui lui font du mal.

Ce classique de l’horreur est à découvrir – ou à redécouvrir – sans attendre. Notons que son auteur était présent en France il y a quelques jours, pour la première fois depuis le début de sa carrière. Un événement relayé par près de 300 journalistes !

Christine, de Stephen King

éditions J’ai Lu

ISBN : 978-0450056741

peterpan    Enfin, en seconde lecture, Éloïse nous a proposé la bande dessinée Peter Pan, de Loisel, parue aux éditions Vents d’Ouest.

Cette BD raconte comment Peter, gamin des rues, devient Peter Pan. Cet enfant traîne dans les rues les plus sordides de Londres, notamment Whitechapel, où sa mère est une prostituée notoire. Dans cette œuvre noire, Loisel imagine ce qu’il s’est passé avant Peter Pan. Un jour, une fée vient le voir : elle a besoin de lui pour sauver le Pays Imaginaire…

Si vous avez aimé le film Hook, sachez que cette BD se trouve à ses antipodes. Dans ces pages, on baigne dans le glauque, le sordide. Éloïse la trouve très intelligente, revisitant l’histoire de Peter Pan de façon complètement adulte (attention : à ne pas faire lire à un enfant). Tous les tomes sont parus.

Peter Pan, de Loisel

Editions Vents d’Ouest

ISBN : 978-2749307015 (tome 1)

 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 19, 2013 dans Des aliens et des vaches