RSS

[LIVRE] Philip K. Dick : Réalité(s) truquée et paranoïa

05 Août

philip-k-dick« La réalité objective n’est que le produit d’un raisonnement destiné à formuler l’universalisation hypothétique d’une multitude de réalités subjectives. »
Philip K. Dick, La Fourmi électrique, 1969

Philip Kindred Dick (1928-1982) est considéré aujourd’hui comme l’un des auteurs de SF le plus visionnaire, tant par les thèmes qu’il aborde à travers une œuvre foisonnante, que par sa capacité à dévoiler l’ambivalence de notre réalité. L’équivocité, dont il est le maître, est le reflet d’une vie très tourmentée : divorces, crise de paranoïa et délires mystiques se retrouvent mis en exergue dans ses romans et nouvelles. Chez Dick, le réel est d’autant plus friable qu’il est perturbé par des perceptions humaines instables.

2emeparagrapheDans cette lente liquéfaction des êtres et des objets, le réel n’est plus qu’ersatz d’un monde lui même parodié par la schizophrénie, la paranoïa, la drogue et la folie. Dès lors, la réalité est-elle ce qu’elle est vraiment ou bien y a-t-il quelque chose derrière elle, un arrière monde où résiderait le vrai monde. En jouant sur ce paradoxe de l’objectif et du subjectif, on est forcé de s’interroger sur la véracité de nos représentations. Son roman SIVA (1981), première partie de La Trilogie divine, offre un parfait exemple dans lequel le personnage de Horselover Fat, incarnation de l’auteur même, découvre qu’un Dieu malin a altéré la réalité dans laquelle nous vivons. L’effroyable vérité est tout autre puisque nous sommes encore en l’an 70 de l’ère commune, lors des massacres des premiers chrétiens par les Romains, et non en l’an 1974.

3emeparagrapheQu’est ce qui fait de nous des êtres humains ? Dans son roman Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques, plus connu sous le nom Blade Runner (1968), l’inspecteur Rick Deckard doit faire face à des androïdes plus vrais que nature, échappés de la planète Mars. Or, « l’empathie » que l’on attribue généralement à l’être humain, c’est-à-dire cette faculté intuitive que l’on a à se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent, n’est pas uniquement l’apanage de l’homme qui créé dans ce roman des créatures à son image.
Quel est le rapport entre un androïde et un mouton électrique ? Dans le roman, les animaux ont quasiment disparus après un cataclysme et le désir d’acquérir un véritable animal est la principale motivation de Deckard dans sa chasse aux réplicants. Est-ce que le fait de posséder un animal montre que l’être humain peut-être doué d’empathie pour une autre espèce que la sienne ? Il y a ici probablement une réflexion triangulaire entre animal, homme et androïde que le livre soulève. L’adaptation cinématographique de Ridley Scott se révèle beaucoup plus explicite sur la question et révèle de nombreuses occurrences animalières. En effet, vers le milieu du film, une licorne apparaît en rêve à Deckard. Or, selon la mythologie, « la licorne est symbole d’une introduction du divin dans le règne animal. En ce sens, elle est à l’animal ce que l’homme est au réplicant. »

4emeparagraphePhilip K. Dick un prophète ? Les œuvres qu’il écrit à la fin de sa vie nous emmènent dans une Amérique devenue un état policier, où les caméras de surveillance sont partout et la paranoïa omniprésente. Anti Ronald Reagan convaincu, l’ancien président des Etats-Unis prend la forme du personnage Ferries F. Fremont et ses miliciens dans Radio libre Albemuth (1985), roman prélude à sa trilogie divine. La surveillance accrue par les caméras dans les villes, l’espionnage par satellite, le projet de fichage et de contrôle des identités ne sont-ils pas le témoignage d’une paranoïa à l’échelle mondiale ? De nos jours, le problème de la perte des libertés individuelles se fait de plus en plus présent. Mais l’idée n’est pas d’attiser la paranoïa puisque celle-ci existe déjà, comme un état de fait. Aujourd’hui encore, la paranoïa est révélatrice de nos sociétés actuelles, surtout depuis les attentats du 11 septembre et le Patriot Act (Loi pour unir et renforcer l’Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme). Loin de se limiter à peindre une société paranoïaque, la véritable prouesse de Philip K. Dick est de l’avoir présenté sous toutes ses formes durant quarante années d’écriture.

9782290034064A travers ses romans, Dick se révèle être une personnalité insaisissable. Sous ses faux airs de démocrate, celui-ci se révèle très conservateur sur des sujets d’ordre éthique, notamment sur la question de l’avortement qu’il illustrera par une nouvelle intitulée les Pré-personnes (1973).
Le Dick des dernières années, en particulier dans ses derniers romans, se focalise sur Dieu. Délires mystiques ou réelles illuminations, difficile de trancher. Sa célèbre Trilogie divine greffe un questionnement métaphysique à la fois sur Dieu et la réalité, tout en s’appuyant sur des philosophes pré socratiques mais aussi des courants de pensée tels que le gnosticisme et le mesmérisme. A travers une œuvre singulière qui n’aura de cesse de traiter du réel et de ses ambiguïtés, Philip K. Dick, par la portée de ses thèmes, est non seulement un écrivain de SF mais un écrivain majeur du XXème siècle.

A noter que depuis mars 2012, les éditions J’ai Lu ont entrepris une traduction entièrement révisée de l’intégrale de l’œuvre de Philip K. Dick dans la collection Nouveaux Millénaires. Saluons ce travail de titan de bon augure.

Bibliographie choisie (dates de parution originales) :

Loterie Solaire, Solar Lottery (1955), L’oeil dans le ciel, Eye in the Sky (1957), Le Temps désarticulé, Time Out of joint (1959) / Révisés en 2012 et aujourd’hui publiés dans Romans 1953-1959 / J’ai Lu, ISBN : 9782290034064
Le Maître du Haut Chateau, The Man in the Hight Castle (1962) / Révisée en 2012, J’ai Lu, ISBN : 9782290302484
Simulacres, The Simulacra (1964) / Révisée en 2013 et aujourd’hui publié dans Romans 1963-1964 / J’ai Lu, ISBN : 9782290034088
Le Dieu venu du Centaure, The Three Stigmata of Palmer Eldritch (1964) / Révisée en 2013, J’ai lu, ISBN : 9782290315415
Ubik (1966) / 10/18, ISBN : 9782264028815
Blade Runner, Do Androids Dream of Electric Sheep ? (1968) / Révisée en 2012, J’ai Lu, ISBN :  9782290035481
Coulez mes larmes, dit le policier, Flow My Tears, the Policeman Said (1974) / 10/18, ISBN : 9782264030030 (plus disponible en neuf, réédition prévue chez J’ai Lu fin août 2013)
Substance Mort, A Scanner Darkly (1977) / Folio SF, ISBN : 9782070415779
Radio Libre Albemuth, Radio Free Albemuth (1985, Posthume) / Folio SF, ISBN : 9782070309511

La Trilogie Divine :
SIVA (1981) / Folio SF, ISBN : 9782070309528
L’Invasion Divine, The Divine Invasion (1981) / Folio SF, ISBN : 9782070309535
La Transmigration  de Timothy Archer, The Transmigration of Timothy Archer (1982) / Folio SF, ISBN : 9782070309542

Morgan pour Pégase Mécanique.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le août 5, 2013 dans Livre

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :