RSS

[DADV] DADV8 : micro-nouvelles aliens, 2/2

17 Avr

La suite des micro-nouvelles que Jacques Fuentealba avait concoctées spécialement pour la huitième de Des aliens… et des vaches ! le 7 avril 2013 : « Rencontre du troisième type ».

« Des années qu’il compilait et étudiait les rapports ultra-secrets (et ultrasensibles) de la CIA sur les abductions. Et c’était toujours le même modus operandi, débouchant sur le même résultat… … humiliant pour les « contactés ». Ils auraient pu mener d’autres expériences, avoir fait le tour de… de la question, depuis le temps. Mais non ! Le vieux militaire soupira et maudit ces foutus petits gris : ils cherchaient vraiment la merde ! »

« En étudiant la psyché humaine, les E.T. avaient noté combien ce que les Terriens appelaient le « complexe d’Œdipe » les définissait, et à quel point, face à l’inconnu, ils désiraient plus que tout retrouver confort et sécurité. Et quoi de plus rassurant que le giron maternel ? À défaut de pouvoir les replacer dans le ventre de leur mère, ils éviscéraient des vaches qu’ils remplissaient avec leurs « contactés ». Cela fait, les aliens les ramenaient dans leurs vaisseaux terrifiants et incompréhensibles, puis les extirpaient peu à peu des carcasses bovines, afin de créer une sorte de vestibule de chair, propice à une nouvelle naissance. Voilà élucidé, me semble-t-il, le mystère du bétail mutilé par les E.T. »

« On pourrait croire qu’avec l’amnésie accompagnant ces terribles expériences, rien de ces abductions ne reste dans les annales. Et pourtant… »

« Pentagone, Washington D.C. 18 avril 2002, 23:59.
Mulder, une lampe de poche coincée entre les dents, lit un rapport hypra confidentiel présentant des expérimentations d’une branche occulte de la CIA. Bon sang ! Les extraterrestres ont dérouillé : les agents secrets ont pris un petit vert, un petit gris, et ça a fait un hybride vert-de-gris. »

« Bien entendu, le psy ne me croit pas.
« Vous vivez dans un monde illusoire peuplé de fantasmes qui en disent long sur vos perversités, mon jeune ami. Toutes ces histoires d’expériences sur vos parties les plus intimes… de tubes, de sondes anales… Vous refoulez un grand-nombre de choses, à commencer par votre homosexualité latente ! »
Voilà ce qu’il m’a raconté, quand je lui ai rapporté les souvenirs parcellaires de mes sept enlèvements par des extraterrestres.
Mais ça c’était avant. Je suppose que depuis qu’une troupe de petits gris facétieux l’ont enlevé, intubé et sondé, il me croit. Il vient sans doute de se rendre compte dans sa chair que les extraterrestres n’ont pas leur pareil pour élargir le champ des possibles. »

« Si l’on connaît la cruauté démentielle des aliens qui mutilent et dépècent nos vaches, saura-t-on un jour tout ce que nous devenons à notre stoïque bétail ? Malgré la torture, les extraterrestres ne sont jamais parvenus à leur arracher des informations stratégiques vitales, telles que l’étendue de notre armement ou le siège du gouvernement meuhdial. »

« Les petits gris qui ont tenté un contact approfondi avec les Terriens s’étonnent que le toucher rectal – avec ou sans sonde – les traumatise tant. C’est pourtant le salut universel en vigueur dans toute la galaxie. »

« « Je vous assure, nous sommes venus en paix ! » me dit le petit gris une expression détachée. Alors qu’il vient tout juste de s’aventurer comme nul autre avant dans mon intimité – intubations et sondes en tous genres –, je trouve son vouvoiement un peu vexant. »

« Ça y est, cela me revient… Cette histoire d’abduction que je voulais partager avec vous… Mais non, je prends soudain conscience du mur d’incompréhension qui se dresse entre vous et moi. Entre les innocents, qui n’ont pas encore senti le voile de l’illusion se déchirer brutalement et ceux qui ont connu cette expérience traumatisante. Vous, il faudrait que vous vous asseyiez pour ne serait-ce qu’entendre l’extraordinaire, de peur que vos jambes ne vous lâchent autrement. Moi, au simple souvenir de cette humiliation, je ne puis demeurer assis. »

« Un lecteur à ce microtteur d’abductions :
– D’où ça sort, toutes ces idées d’E.T et de sondes ?
– Où ça rentre, vous voulez dire plutôt ? »

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :