RSS

[LIVRE] Princess Bride, le livre de l’amour

26 Fév

Sophie, qui suit notre blog mais a malheureusement du mal à venir nous voir, nous a conseillé en bonus sur le dernier Des Aliens et Des Vaches sur le thème de l’amour, un livre qu’elle a beaucoup aimé. Nous lui laissons la parole :

Image« Laissez-moi vous présenter LE roman d’Amour, l’Amour avec un grand A, j’ai nommé « The Princess Bride », de William Goldman.

Réédité chez Bragelonne, voici la 4e de couverture : « Il était une fois la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai. Si bien qu’elle est devenue la favorite de millions de lecteurs. Princess Bride (« la princesse promise ») est un livre culte qui donna lieu à un film culte. Un récit de duels à l’épée, de bagarres, de torture, de poison, d’amour, de haine, de vengeance, de géants, de chasseurs, de méchants, de gentils, de serpents, d’araignées, de monstres, de poursuites, d’évasions, de mensonges, de vérités, de passion et de miracles. Ce conte intemporel écrit par S. Morgenstern, redécouvert et merveilleusement abrégé par William Goldman, est peuplé de personnages aussi inoubliables que Westley, le beau valet de ferme qui risque la mort, et pire encore, pour la femme qu’il aime ; Inigo Montoya, le bretteur espagnol qui ne vit que pour venger la mort de son père ; Fezzik, le plus doux et le plus fort des géants, et bien sûr, Bouton d’or : la princesse, la fiancée, la femme idéale, la plus belle de toute l’histoire du monde. »

Que dire de plus que cela ? « The Princess Bride », c’est avant tout des personnages comme on n’en trouve plus. La belle princesse, le courageux valet de ferme, et surtout Inigo Montoya, et sa phrase cultissime : « Buenos Dias. Je m’appelle Inigo Montoya. Tu as tué mon père. Prépare-toi à mourir. » Drôle et emporté, « The Princess Bride » narre la plus grande histoire d’amour, si fort qu’il parvient à surmonter la mort elle-même !

Ce livre est mon préféré depuis 10 ans. Je l’ai dévoré en une seule nuit, sans pouvoir en décrocher. J’ai adoré les rebondissements, l’humour omniprésent, le style, et, bien sûr, les personnages. Bien sûr que c’est mièvre, bien sûr que la princesse est stupide, mais qu’est-ce que c’est bon !

Voilà, en espérant que vous aurez envie de le découvrir ! »

Sophie pour Pégase Mécanique

 
Poster un commentaire

Publié par le février 26, 2013 dans Livre

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :