RSS

[DADV] Les titres du 2 !

15 Oct

Comme promis, découvrez les titres évoqués lors de la deuxième rencontre de Des aliens… et des vaches !

Valentin a commencé à lire Death Note : l’histoire d’un dieu de la Mort qui perd son « death note », récupéré par un humain intelligent qui l’utilise pour tuer des criminels. Il y a une bonne intrigue, ce qu’approuve Antoine en ajoutant qu’il s’agit d’une course-poursuite entre deux génies. Eloïse précise que chacun est persuadé d’agir dans l’intérêt de la justice.

Damien parle de Sentaï School : une BD parue dans le magazine Coyote. Dessiné par Philippe Cardona et Florence Torta (qui font l’adaptation BD des Noobs). Philippe Cardona était un geek qui a repris dans les héros des dessins animés du club Dorothée, des héros de comics et de franco-belge, pour les mettre dans une école de héros. Élèves et professeurs sont des personnages de l’époque des années 80 pour les plus anciens, et les élèves les plus jeunes sont les héros les plus récents. C’est une BD humoristique ; chaque chapitre est une histoire indépendante avec un thème à part, par exemple : la parodie d’Olive et Tom. Il y a un clin d’œil sur l’évolution des héros, avec beaucoup d’humour et d’« œufs de Pâques » : sur un chapitre, jusqu’à plus de 40 références ! On sent que c’est écrit avec tendresse, beaucoup de souvenirs pour les années 80.
Mélanie, elle, n’a pas accroché et lâché dès les premières pages. Eloïse est fan !

Éloïse nous présente La Triste fin du petit enfant huître, écrit en 1997 et ressorti cette année en version bilingue anglais-français. Les illustrations sont celles de Tim Burton. Il faut bien sûr connaître l’anglais, mais c’est un anglais plutôt simple : un peu enfantin, mais macabre. L’état d’esprit est celui du mystérieux Noël de M. Jack. Il y a de nombreux petits personnages, et l’histoire de Noël qui revient. C’est drôle, ça se lit très vite (trop vite). Ça peut faire un joli petit cadeau, à un peu moins de 11€.

Benoit fait de la résistance et nous présente la BO de Mary et Max : l’histoire d’une Australienne de 8 ans, qui un jour se demande si aux Etats-Unis les bébés naissent dans les canettes de cola. Elle prend un nom au hasard dans un annuaire New-Yorkais et envoie une lettre… C’est le début de leur correspondance qui a duré vingt ans. C’est une très jolie histoire, entre lui plus âgé et elle pleine de curiosité. « Blindé d’humour », très mignon. Sorti le 30/09/2009 au cinéma. Traite des différences, de l’incompréhension, de l’obésité, de la solitude, etc. Adam Elliot est directeur artistique, scénariste et réalisateur. L’histoire est basée sur une histoire vraie. Il y a une différence marquée dans le traitement des couleurs selon qu’on est côté Max (New York) ou côté Mary (Australie). Très gros coup de cœur ! À voir en VO. Ça aurait pu être traité sous forme de roman épistolaire. Antoine trouve que la fin est plutôt triste, le défaut que reprocherait Benoit.

Antoine présente un comics de John Arcudi A God somewhere : « Si vous n’avez pas aimé le film Chronicles, vous n’aimerez pas A God somewhere. On suit via le regard de Sam deux frères qui l’aident à se défendre dans sa nouvelle école. Un des frères travaille avec Sam. Tout va bien jusqu’à ce qu’une météorite tombe sur l’immeuble d’un des amis de Sam. Le survivant développe des super-pouvoirs… l’évolution psychologique du personnage est très difficile. La première partie est très forte, la deuxième plus lente. » Benoit : on voit comment devient un super-héros qui tourne mal. Un seul tome, chez Panini Comics, sorti en août 2011.

Mélanie a beaucoup aimé Muraqqa t.1. L’histoire est celle d’une jeune femme hindoue peintre. Elle vit avec son père jusqu’à sa convocation par le sultan pour faire les portraits dans le gynécée afin de peindre les scènes de vie commune des femmes. En parallèle, une intrigue politique se trame… ça donne envie de lire la suite.

Sandrine présente L’Aube de la guerrière de Vanessa Terral aux éditions du Chat Noir. La couverture du roman fait très « ado », et ne reflète pas du tout le contenu du roman ! C’est de la bonne bit-lit, drôle et enjouée ; on ne lâche pas l’héroïne, cet ange guerrier qui découpe des Larves en maugréant parce qu’elle se demande pourquoi on l’envoie dans des missions suicides… Un peu dans la veine d’INS MV par moments, avec des personnages plus nuancés bien sûr. Le repos éternel n’a pas l’air bien reposant… (Pour en savoir plus, c’est ici.)

Éloïse nous montre également La Somme des Rêves, de Nathalie Dau. Nathalie Dau écrit très bien, de façon très fluide, qui se lit toute seule. Il y a de très belles descriptions, juste ce qu’il faut. Au niveau du thème : ce n’est pas de la fantasy classique. L’histoire : les mages bleus ont été éradiqués par l’arrivée d’une nouvelle religion. L’un des mages s’est sacrifié pour avoir un enfant… et on suit l’histoire de cet enfant. La question se pose de comprendre pourquoi tout sacrifier pour ce fils ? Le fils essaie de retrouver son père pour avoir des réponses. L’univers est plutôt médiéval. Le seul élément fantastique est la magie. Selon Nathalie, il n’y a pas d’elfe, de nain, d’orc, etc. Le monde passe bien, on en apprend beaucoup dès le prologue, on n’est pas perdu. Eloïse avait également beaucoup aimé Les Débris du Chaudron.

Sandrine parle de sa découverte de la rentrée, Pour seul cortège de Laurent Gaudé, un très beau roman sur la mort d’Alexandre le Grand, dans lequel le fantastique règne.

Prochaine rencontre de DADV : le dimanche 4 novembre, pour causer…

« Magie, citrouille et Mr Jack ! »

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 15, 2012 dans Des aliens et des vaches

 

Étiquettes : , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :